Blogue

Notre blogue est notre façon de communiquer avec vous. Ici vous trouverez des nouvelles de l'industrie, des lancements de nouveaux produits ainsi que nos suggestions pour améliorer vos communications professionnelles.

La construction de l’espace de vos rêves : comment vous préparer à une première rencontre avec CBCI Telecom

mars 8, 2017 | POSTÉ PAR Jodie Paradis

Trouvez une solution personnalisée pour votre entreprise et établissez une solide relation avec votre représentant CBCI, et ce, dès le début

 

Disons que vous avez une idée de la façon dont vous désirez actualiser une salle de conférence au bureau avec du matériel audiovisuel à la fine pointe de la technologie. Vous disposez d’un budget pour le projet et vous avez le feu vert de la direction pour apporter les changements. En faisant des recherches, vous tombez sur CBCI Telecom. Les produits et services de CBCI vous intéressent; vous fixez donc un rendez-vous afin de discuter de ces grands projets.

 

Et après? Comment pouvez-vous vous préparer à cette première rencontre avec un représentant CBCI? Qu’est-ce que vous devriez savoir à l’avance, quelles questions devriez-vous poser et à quoi pouvez-vous vous attendre en général?

Yasser Abdelkader, Directeur de comptes à CBCI, a fait la rencontre de centaines de clients en cours de planification pour leur espace idéal. Yasser explique que ce qui l’intéresse le plus, c’est de renseigner le client à propos de la solution la mieux adaptée pour son entreprise.

 

Aller à cette rencontre initiale peut néanmoins être une situation angoissante pour les clients qui ne savent pas à quoi s’attendre par rapport à leur remise au point audiovisuelle. « Je crois que la plupart des clients se demandent s’ils vont recevoir des conseils honnêtes de cette organisation, ou s’il s’agit seulement de faire le plus d’argent possible avec lui », affirme Yasser.

 

Yasser explique l’approche qu’il utilise pour ses rencontres avec les clients : « CBCI se distingue des autres entreprises dans sa façon de garder le long terme en tête lors de chaque rencontre. Si une suggestion est faite au client et qu’il lui faut dépasser son budget pour suivre cette recommandation, mais qu’il accepte malgré tout, il se peut que l’article ne soit jamais utilisé parce que le besoin n’a jamais existé, ou encore parce que le matériel était trop compliqué à utiliser. C’est pourquoi je profite de la première rencontre avec le client pour lui parler, pour comprendre ses besoins et pour le renseigner afin d’être certain qu’il n’achète que l’essentiel. »

 

Comment vous préparer à une première rencontre

 

Même si les représentants CBCI comme Yasser vous fourniront des renseignements utiles lors de cette première rencontre, il y a certaines choses que vous pouvez préparer avant la rencontre afin d’en tirer profit au maximum.

 

Voici quelques questions à vous poser avant la rencontre :

 

Les discussions à l’interne devraient également différencier les « indispensables » des « souhaitables ». Il est important de vous assurer que les défis quotidiens des membres du personnel qui utiliseront l’espace sont bien compris.

 

Feuille de route technologique

 

La plus importante question à vous poser avant d’investir dans de l’équipement audiovisuel concerne cependant le réseau de communications unifiées de votre organisation, ce qui comprend les plateformes et programmes que votre entreprise compte utiliser à long terme.

 

Voici quelques questions à vous poser :

 

Si vous ne connaissez pas les réponses à ces questions, CBCI peut vous conseiller et vous orienter, mais il est préférable d’avoir déjà essayé différents produits et d’avoir déterminé ce qui fonctionne ou pas pour votre organisation. Par exemple, certaines entreprises favorisent une transmission vidéo de bout en bout, tandis que d’autres optent pour la téléphonie IP, la téléphonie traditionnelle ou un autre système de communication. Une fois que CBCI connaît vos préférences, il est plus facile de créer un espace adapté.

 

Investissements à long terme et relations durables

 

En fin de compte, la majorité des organisations cherchent un investissement qui dure entre cinq et dix ans lorsqu’ils choisissent les services de CBCI. Après tout, un renouvellement pour une salle de conférence ou une salle de rencontre ne se fait pas aussi rapidement que des remplacements plus petits comme des tablettes ou des ordinateurs portables, qui peuvent être remplacés après un an ou deux. Quand les gens dépensent des dizaines de milliers de dollars sur une nouvelle salle de conférence dernier cri, ils s’attendent à un retour de leur investissement sur le long terme.

 

Bien entendu, n’oubliez pas le budget. C’est bien d’arriver à la rencontre en sachant quel montant votre entreprise est prête à débourser pour le projet.

 

Du côté de CBCI, Yasser partage sa vision quant à la préparation pour une rencontre : « Je la vois comme une mission pour recueillir des faits », dit-il.

 

CBCI offre toute une gamme de produits et travaille avec des centaines de fabricants; il importe de bien saisir les besoins des clients et de leur fournir une solution sur-mesure. Yasser sait que même si une solution a fonctionné pour un client dans le passé, elle ne fonctionnera pas nécessairement pour tout le monde. Pour cette raison, il tente de récolter tous les faits pour s’assurer que chaque organisation se retrouve avec une solution adaptée à ses besoins, pas seulement avec une technologie « tendance » qui sera obsolète d’ici quelques années.

 

Alors que les clients devraient rechercher les solutions qui les intéressent, CBCI vérifiera également de son côté que les technologies sont adaptées aux besoins et qu’elles optimiseront l’entreprise à long terme.

 

Et ensuite?

 

Après avoir exploré chaque élément de la solution lors de la première rencontre, CBCI établira un calendrier de mise en œuvre avec vous. En outre, vous devriez vous assurer de connaître votre budget et de savoir si vous avez les moyens financiers nécessaires pour appuyer le projet.

 

Les chefs d’intégration CBCI vous fourniront une soumission basée sur la conversation. Très souvent, deux soumissions vous seront présentées pour comparer des options différentes. Ensuite, CBCI communiquera avec vous par conférence téléphonique, par vidéo ou en personne pour parler des soumissions. Finalement, la décision vous revient.

 

Quoi qu’il en soit, l’objectif de CBCI lors de cette première rencontre est principalement de devenir un conseiller sur qui vous pouvez compter, explique Yasser. « Être un conseiller de confiance fait toute la différence. Les clients sont à la recherche de quelqu’un qui leur donnera des conseils honnêtes. C’est ce qui explique pourquoi nous sommes encore ici, même après 25 ans. »

 

Contactez-nous dès aujourd’hui!



Laisser un commentaire